Pour financer votre projet,

pensez au Compte Personnel de Formation !

 

Compte personnel de formation CPF

Lorsque vous travaillez, vous cumulez des droits au titre du Compte Personnel de Formation (CPF) qui sont reportés automatiquement dans votre compte activité. Vous pouvez utiliser ces heures CPF et ainsi mener à bien votre projet professionnel.

Grâce au Compte Personnel de Formation (CPF), vos droits à la formation professionnelle vous suivent tout au long de votre carrière !

Ces droits restent toujours disponibles en cas de changement d’employeur ou de statut (par exemple : si vous étiez salarié et que vous êtes maintenant demandeur d’emploi ou encore si vous étiez salarié et que vous êtes maintenant agent de droit public.

Que ce soit pour réaliser une formation, une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou un Bilan de compétences, le Compte Personnel de Formation est le dispositif incontournable pour mettre en œuvre votre projet.

Jusqu’à présent alimenté en heures, le CPF est depuis le 1er Janvier 2019 crédité en euros, à raison de 500 euros par an pour un salarié à temps plein. Les salariés non-qualifiés, qui n’ont pas obtenu un niveau V de qualification (CAP), bénéficieront quant à eux de 800 euros par année de travail.

Si votre compte CPF ne suffit pas à financer votre projet, pensez à en discuter avec votre employeur lors de votre Entretien professionnel par exemple, il pourra alors envisager un abondement, c’est à dire un complément de financement.

Vos droits CPF sont calculés à partir des déclarations de votre (vos) employeur(s) chaque année.
A partir de 2020, au titre de votre activité 2019, vos droits seront alimentés à raison :
de 500 euros par an pour une activité à mi-temps et plus (plafonnés à 5000 euros)
jusqu’à 800 euros par an selon votre niveau de qualification (plafonnés à 8000 euros)
A noter : durant une période transitoire, en 2019, votre compte est alimenté de 360 euros au maximum pour une activité à temps plein (soit 24 heures multipliées par 15 euros). Durant cette période, le compte des salarié à temps partiel est alimenté au prorata de leur activité.

Pour consulter vos droits et connaître les formations éligibles au dispositif, contactez-nous ou consultez le site officiel.

La Démarche

Si le salarié souhaite suivre une formation pendant son temps de travail, il doit en demander l’autorisation à son employeur. L’employeur dispose alors de 30 jours calendaires pour notifier sa réponse au salarié. L’absence de réponse dans ce délai vaut acceptation de la demande de formation.

En revanche, lorsque la formation demandée est suivie en dehors du temps de travail, le salarié n’a pas à demander l’accord de son employeur et peut mobiliser ses heures de formation librement, sans même que son employeur soit au courant ! Dans ce cas, il peut faire valider sa demande de formation par un conseiller en évolution professionnelle.

Qui bénéficie d’heures CPF ?

Actuellement, vous pouvez utiliser vos droits CPF si vous êtes :

    • Âgés de 16 ans et plus (ou jeunes de 15 ans ayant signé un contrat d’apprentissage) ;
    • Salariés sous contrat de travail de droit privé ;
    • À la recherche d’un emploi, inscrits ou non à Pôle emploi ;
    • En contrat de sécurisation professionnelle (CSP) ;
    • Accueillis dans un établissement et service d’aide par le travail (ESAT)

 

Vous êtes Indépendant ?

En contrepartie de la contribution à la formation professionnelle (CFP) à laquelle ils sont soumis, les travailleurs indépendants peuvent, sous conditions, bénéficier du financement de leurs actions de formation.

Vous êtes salarié(e) en CDI ou CDD ?

Quatre modalités de prise en charge s’ouvrent à vous. Elle peut être initiée par :

      • L’employeur : le plan de formation de l’entreprise
      • Le salarié : le Congé Individuel de Formation (CIF)
      • Le salarié avec accord de l’employeur sur le temps de travail : le Compte Personnel de Formation (CPF)
      • Le salarié sans l’accord de l’employeur hors du temps de travail : le Compte Personnel de Formation (CPF)

 

Vous êtes demandeur d’emploi ?

        • Prise en charge Pôle Emploi : vous pouvez bénéficier d’une aide, vous devez alors présenter votre demande à votre conseiller Pôle Emploi.
        • Aide de La Région : Cliquez ici.

Vous ne cumulez pas d’heures CPF lorsque vous êtes demandeur d’emploi ou en Contrat de sécurisation professionnelle (CSP). Vos droits CPF présents dans votre compte correspondent à vos activités professionnelles passées, prises en compte à partir de 2015. En complément, pensez à reporter le solde de vos heures DIF acquises au 31 décembre 2014.

Pour plus d’infos, cliquez ci-dessous ou appelez-nous au 02 41 30 98 18